La science a permis de démontrer qu’une bonne posture est synonyme de fonctionnement optimal du corps.  Plus précisément, une étude publiée dans l’American Journal of Pain Management (1994, 4: 36-39) a révélé que la posture influence et modère chacune des fonctions physiologiques, de la respiration jusqu’à la production d’hormones. Les douleurs au dos, les maux de tête, l’humeur, la pression sanguine, le pouls et la capacité pulmonaire sont parmi les fonctions les plus influencées par la posture.

La biomécanique est l’étude des fonctions mécaniques du corps et représente la base scientifique de l’alignement postural. Une mauvaise posture implique un mauvais alignement et des déviations qui sont le résultat d’un déséquilibre musculaire ou d’asymétries. Certains muscles sont plus forts d’un côté et plus faibles de l’autre. Ainsi, le corps compense, entraînant ainsi une pression sur la colonne vertébrale, les nerfs et les muscles internes, ainsi qu’une tension musculaire.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner un déséquilibre musculaire : nos habitudes quotidiennes et nos mouvements au travail, en pratiquant du sport, les blessures anciennes et nouvelles, l’obésité, etc.

Le système Biotonix évalue et repère ces déviations posturales pour ensuite recommander un programme adapté d’exercices correctifs. Ce programme très pointu est conçu pour corriger les déséquilibres musculaires, diminuer les forces de compression (cervicales et lombaires) et maximiser le centre de gravité. L’objectif est de renforcer les muscles affaiblis et d’étirer les muscles tendus. La société développe également des produits novateurs qui pourront être proposés en fonction des résultats de l’analyse posturale Biotonix.