Tous les aspects du système de Biotonix sont fondés sur des principes scientifiques avérés. Les exercices sont également inspirés de normes mondialement reconnues, recommandées par les autorités compétentes est corroborées par les recherches à l’UQTR et à l’Université McGill.  D’ailleurs, les recherches confirment que le système est à la fois valide et fiable.

Biotonix offre un outil automatisé d’évaluation biomécanique faisant appel à une technologie Web pour détecter les déviations posturales et générer un programme adapté d’exercices correctifs. Des marqueurs réfléchissants sont placés à des endroits précis sur le corps du patient. Des photographies numériques sont ensuite prises du patient selon quatre angles différents (latéraux, antérieur et postérieur).  L’application Web balaie les images et extrait les coordonnées anatomiques de chaque marqueur. Ensuite, les données sont transmises à un centre de traitement central. L’identité du patient demeure confidentielle, car seules les coordonnées des marqueurs sont transmises par Internet. Une analyse biomécanique exhaustive est produite automatiquement. Ainsi, chaque patient obtient un BioPrint personnalisé, décrivant en détail et avec illustrations à l’appui son état biomécanique, ses déviations posturales, les fonctions musculaires sous-jacentes ainsi qu’un programme d’exercices correctifs. Les progrès du patient sont mesurés et comparés lors d’évaluations de suivi.

Les marqueurs réfléchissants sont placés sur des repères anatomiques qui correspondent à l’axe vertical et horizontal.  Par conséquent, ces marqueurs définissent la posture optimale par rapport à la posture modèle fournie par Kendall et al.  Toute déviation d’un marqueur par rapport à l’axe signale un écart d’alignement, soit une déviation posturale.

L’ordre de priorité des correctifs est déterminé en fonction de l’amplitude des déviations ainsi que la contribution du segment corporel à la stabilité posturale. Biotonix détermine l’importance du segment corporel à la stabilité posturale d’après le modèle fourni par Kendall et al. et Watkins.  Ceux-ci établissent que l’équilibre postural dépend essentiellement de la stabilité au niveau du bassin et du tronc. Pour cette raison, les correctifs touchant le tronc, le bassin et les hanches seront privilégiés par rapport aux correctifs touchant d’autres parties du corps. Les exercices proposés par Biotonix pour corriger les déviations posturales sont basés sur les modèles théoriques selon lesquels les déviations (d’origine non orthopédique) sont le résultat d’un déséquilibre d’activation de muscles antagonistes sur les joints. Certains muscles sont hyper-contractés alors que d’autres sont hypo-contractés. L’objectif est de renforcer les muscles affaiblis et d’étirer les muscles surdéveloppés. Les exercices précis d’étirement et de renforcement sont basés sur les consultations cliniques exhaustives et les protocoles d’exercices physiologiques émanant d’organismes réputés tel l’American College of Sport Medicine.

Références
American College of Sports Medicine Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 6th Edition (2000), Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins.
Kendall, F.P., McCreary, E.K., & Provance, P.G. (1993) Muscles, testing and function, (4th ed.) Baltimore: Williams & Wilkins.
Watkins, R.G. (1996). The Spine in Sports. St. Louis: Mosby.

Le logiciel et la méthode de Biotonix sont protégés par plusieurs brevets aux États-Unis et internationaux